Réenchanter la responsabilité | Perspectives
727
page-template,page-template-full_width,page-template-full_width-php,page,page-id-727,ajax_leftright,page_not_loaded,,select-child-theme-ver-1.0.0,select-theme-ver-4.2,menu-animation-underline-bottom,wpb-js-composer js-comp-ver-5.4.4,vc_responsive

Faire vivre l’après
Vittel 

Quelques éléments de partage sous forme de questions. Prendre le temps de la relecture, prendre le temps de mesurer ce qui a été vécu, expérimenté à Vittel.

Première question : qu’est-ce-que le séminaire de Vittel m’a appris sur l’école catholique ? Qu’est-ce-que Vittel m’a appris sur moi comme acteur et comme responsable au sein de cette école catholique ? Avec quoi nous repartons les uns et les autres ? Il s’agit d’ouvrir les fenêtres vers des horizons. Des horizons d’humilité et de responsabilité, des horizons de responsabilité et de partage, des horizons de responsabilité et de joie, dans la joie, des horizons d’espérance.
Deuxième question. En quittant Vittel, quelle espérance les uns et les autres emporterons-nous pour alléger nos bagages ?
La suite de Vittel n’est pas un programme car ce n’est pas l’esprit du réenchantement. Il s’agit bien de nourrir une démarche des petits pas, des petits pas accessibles et parce que accessibles féconds et de cultiver la culture de la capillarité.
Troisième question. Qu’est-ce-que je vais faire, qu’est-ce-que nous allons faire ?
L’école catholique vue à Vittel était une école catholique mobilisée, une école catholique fraternelle, une école catholique brillante et une école catholique servante.

TÉLÉCHARGER LE PDF

MISE EN ACTION  

Animé par un groupe de pilotage de six personnes, coordonné par Yves Mariani et Claire Veret, il entend être un espace d’accueil et de rencontres pour partager les initiatives, aider au discernement et à la pensée stratégique, aider à penser autrement, relier ceux qui peuvent se sentir isolés : il est porteur d’un esprit. Celui du Réenchantement. Il centre son travail autour de trois axes de recherche choisis par le secrétaire général, auquel est directement relié le laboratoire  et en articulation avec le Conseil du réenchantement et le Conseil des veilleurs :
– la question de la transmission et du rapport au savoir
– la parole des jeunes dans l’établissement
– la réflexion pour penser autrement la gouvernance,
L’enjeu : croiser l’observation distanciée et outillée de ces initiatives, − car le cœur de la démarche part toujours de ce que vivent les équipes engagées dans le quotidien des établissements − avec les apports et l’accompagnement de chercheurs venant d’horizons variés, ainsi qu’avec les regards d’acteurs éducatifs engagés dans l’animation et la formation dans l’enseignement catholique.


Les équipes diocésaines du réenchantement

Renforcement du rôle des équipes diocésaines du Réenchantement composées de la diversité des acteurs éducatifs : chefs d’établissement 1er  et 2ème  degrés, enseignants, formateurs, parents, personnels Ogec, bénévoles…


L'animation des rencontres institutionnelles

Travail autour de la manière dont les différentes rencontres institutionnelles de l’Enseignement catholique s’organisent et se vivent : Assemblée des Directeurs diocésains, réunions des Caec, des Codiec, réunions diocésaines… Quelles modalités renouvelées d’animation mettre en œuvre ?


Du 4 au 8 février 2019 - Semaine nationale du réenchantement

Organisation d’une semaine nationale du Réenchantement. Une semaine pour approfondir le travail et la mobilisation sur l’exercice de la responsabilité à partir de ce qui se vit dans les établissements et dans les territoires. Une semaine avec l’ensemble des communautés éducatives, élèves, parents, bénévoles, enseignants, qui se terminerait par un rassemblement diocésain ou interdiocésain, résultante de ce qui s’est partagé durant la semaine.